Randonnées du lundi 3 août 2015

Le rendez-vous était fixé à Morsalines, plage de la Redoute

Randonnée du matin
guidée par Michel Roumy
Longueur de l'itinéraire : 9,5 km
Altitude mini : 1 m
Altitude maxi : 85
 m
Dénivelée positive cumulée : 120 m



Le ciel est couvert mais, positivons, il y a du bleu !

Avec Élisa et sa copine, la moyenne d'âge de notre groupe a baissé d'un seul coup

La plage de Morsalines avec la Hougue en fond de décor.
C'est marée montante.

Nous sommes 29

Stèle commémorant l'accident de déminage des artificiers de la pyrotechnie du Nardouet en août 1945

Quelques heures et un bon mécano pour le remettre en route !

Le Lasnier

L'église Notre-Dame de Grenneville (commune de Crasville)






Nous avons suivi cette suggestion et, Saint Antoine, nous l'avons retrouvé !

Ne pas confondre avec Saint-Antoine de Padoue que l'on invoque pour retrouver un objet perdu !

Depuis le cimetière, vue sur la baie

La Hougue et Tatihou en alignement

Le Pavillon de Grenneville

La Picoterie


De belles fleurs de chardons


La Pinoterie

La Forge

Entre La Forge et La Fosse

Hameau Es Hamel

Les Masses

Depuis Les Coinets



Chemin du Triolet

L'église Notre-Dame de Morsalines


Randonnée de l'après-midi
guidée par Michel Roumy
Longueur de l'itinéraire : 10,1 km
Altitude mini : 1 m
Altitude maxi : 65
 m
Dénivelée positive cumulée : 167 m



Après déjeuner, nous sommes 39 pour cette seconde randonnée.



Franchissement du Godey

En direction du Hameau du Pont

Rue de la Montagne

Thibosville





Hameau Caen, buddleia ou arbre aux papillons

Chasse de la Judée



Chemin de la Chouetterie

Le Venoix



Lieu-dit le Souci (pourtant, avec du blé... !)

Pavillon orientable, sur la route Valognes - Quettehou

Petit curieux !

C'est la pause au lavoir du Pont Rasé



Pour qui aurait des difficultés avec le patois normand, je propose ci-après une traduction aussi fidèle que possible
Mon vieux Lavoir
L'entendez-vous la chanson du petit ruisseau
qui dégouline le long des herbages du Venoix ?
Matin et soir, c'est là qu'on abreuve les vaches et les chevaux...
L'eau est très claire, comme à la source !
C'est lui, ce ru là qui remplit mon "vieux lavoir".
Deux ou trois fois par semaine,
les bonnes femmes du coin arrivent avec leurs brouettées de linge.
À genoux dans leurs hottes,
les lavandières manient brosses et battoirs sans répit.
Mais c'est surtout les langues qui vont travailler
pour étriller le voisin et vider son sac à malice :
chacun en prend plein sa poche !
" Et le maire qui ne veut pas donner mes papiers !
Et le curé qui ne veut pas que mon petit communie !"
Il fallait bien donner à chacun son dû, pardi.

Autour du vieux lavoir, c'était en quelque sorte "Radio Pont Rasé"

Parfois, on parlait de ses misères,
celles de son homme et de ses enfants,
mais encore plus souvent des affaires du voisin... (j'ai un doute sur le mot orhis)
Pendant ce temps là, ça brosse et ça rince,
et la crasse des pauvres gens dépote au fil de l'eau.
C'est leur sueur et leur misère
qui vont se perdre à la mer !
Nos bonnes femmes ont fini de rincer leur deux morceaux de linge,
elles reviennent avec leurs brouettes
qui s'égouttent le long du chemin...
Dans le lavoir, l'eau s'est ré-éclaircie et s'est purgée.
Avec elle, c'est la vie qui coule,
comme le petit ruisseau qui nettoie tout sur son chemin...
Il retrouve sa belle eau,
Il s'est décrassé tout seul, mon vieux lavoir !
C'est pourquoi je crois bien qu'à présent on en boirait !

Le Buissonnet

 La baie de Morsaline depuis le Buissonnet


Sur l'estran




1 commentaire:

  1. Très beau reportages photos dans votre blog et joli texte mon lavoir du patois.

    RépondreSupprimer

Pour vous aider à publier votre commentaire, voici la marche à suivre :
1) Ecrivez votre texte dans le formulaire de saisie ;
2) Si vous êtes connecté avec un compte Google, vous pouvez vous identifier dans la liste déroulante "Commentaire" ;
Sinon, vous pouvez saisir votre nom ou pseudo par Nom/URL de la liste déroulante ;
3) Vous pouvez, en cochant la case "M'informer", être prévenu en cas de réponse à votre commentaire ;
4) Cliquez sur Publier pour envoyer votre commentaire.